O-bon à Tokyo, les célébrations de l’été

O-bon Bon Odori© Mervin Lay, vivre a tokyo, visiter tokyo, culture japonaise, expatriation tokyo, japon

O-bon est une fête traditionnelle japonaise en hommage aux ancêtres. Dans plusieurs régions du Japon, notamment celles de Tokyo et dans le Tohoku, O-bon est célébrée du 13 au 15 août.

C’est une des fêtes les plus populaires au Japon après les célébrations du Nouvel An. Il s’agit principalement d’une tradition bouddhiste. Les familles rendent visite aux tombes de leurs ancêtres. Les esprits des anciens sont invités à entrer dans les maisons, puis sont renvoyés dans le monde des esprits à l’aide des lanternes. C’est également à cette période de l’année que vous pourrez assister aux danses traditionnelles japonaises les bon odori.

A lire également : Tanabata la fête des étoiles, qui est la fête japonaise du début de l’été.

Les célébrations de O-bon

Le premier jour,  on allumait des feux devant les maisons, appelés mukae-bi pour accueillir les esprits. Ils sont aujourd’hui remplacés par des lanternes électriques.

L’autel dans chaque maison est préparé. Une guirlande de hoozuki (physalis orange) est suspendue pour symboliser le feu qui accueille les esprits. On place également des tablettes, ihai, portant les noms des ancêtres, les shôryô-uma et aussi des fleurs ou des fruits. Les shôryô-uma sont très importants. Ce sont les destriers qui aident les esprits à venir dans le monde des vivants et à repartir. Un cheval symbolisé à l’allée  sur l’autel par un concombre et une vache pour le retour symbolisée par une aubergine.

Puis le dernier jour, sont allumés les feux de retour, okuri-bi, pour éclairer le chemin des esprits des ancêtres vers l’au-delà. Traditionnellement on laissait dériver des lanternes en papier sur les fleuves. Cette pratique est encore visible aujourd’hui à Kyoto ou dans le quartier d’Asakusa à Tokyo (Asakusa Toro Nagashi).

Les danses bon odori

A l’origine ces danses bon odori étaient dansées pour accueillir, calmer et raccompagner les esprits. Il existe deux types de danse wa odori et nagashi odori. Dans le style wa odori, les musiciens sont installés sur une estrade surélevée, et les danseurs tournent autour de cette estrade. Les danses nagashi odorsont des danses circulaires, mais sans estrade. Awa odori de la préfecture de Tokushima sur l’île de Shikoku est le festival le plus connu du Japon de ce style.

Ces danses sont devenues de joyeuses fêtes de l’été, organisées dans les temples, sur les places des villages… auxquelles tous le monde peut participer, vêtu de préférence d’un yukata (kimono d’été en coton fin).

A l’occasion de O-Bon, les entreprises accordent souvent des jours de congés à leurs employés pour qu’ils puissent rejoindre leur région d’origine au Japon et leur famille. Ce sont également les vacances scolaires. De nombreuses célébrations ont lieu à Tokyo, n’hésitez pas à consulter l’agenda de VivreaTokyo.com.

Voici quelques liens supplémentaires pour visiter Tokyo :

CD

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Téléchargez notre carte disponible hors connexion.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Astuce: Commandez votre pocket wifi

Laisser un commentaire