6 manières de consommer le soja au Japon 

cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Au Japon, plus de 1,5 millions de tonnes de soja sont consommées chaque année, cela représente environ 10,7 kilogrammes par personne. A titre de comparaison, les français consomment environ 110 000 tonnes de soja par an. Le soja en japonais se prononce 大豆Daizu.

Le soja se consomme de multiples façons, en voici six :

edamame cosse de soja cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Qu’est-ce que c’est ?

A ne pas confondre avec les petits pois, les Edamamé sont en réalité des cosses de soja encore vertes. Les cosses sont récoltées avant leur maturité afin de pouvoir consommer les fèves, vertes elles-aussi, et riches en acides aminés qui sont à l’intérieur.

Comment consomme-t-on les édamamé ?

Le plus souvent on consomme les édamamé presque tel quel. On fait bouillir les cosses encore fraîches, puis on consomme les fèves à l’intérieur avec un peu de sel dessus. C’est une sorte d’apéritif souvent proposé dans les isakaya. On retrouve également les fèves dans certains plats salés, nouilles, salades, ou réduites en pâte dans les soupes. Et de temps à autre en dessert sous forme de glace ou de soupe sucrée appelée o-shiruko.

kinako-copyright-cookinwithmamamiyuki cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Qu’est-ce que c’est ?

Le Kinako ou poudre de soja grillé est une sorte de farine à base de soja. Pour fabriquer le kinako il faut faire griller les graines de soja et ensuite les réduire en poudre.

Comment consomme-t-on le kinako ?

Il est essentiellement utilisé dans la confection des desserts japonais comme le mochi ou le daifuku. Les mochi sont des boules de riz gluant enrobés de sucre et de kinako. On le trouve parfois dans des recettes salées, par exemple à saupoudrer sur des légumes revenus.

Le kinako aurait des vertus pour lutter contre la fièvre, les maux de ventre et même la paralysie.

Le soja, un des piliers de la cuisine japonaise.

tofu tokyo cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Qu’est-ce que c’est ?

Le Tofu est une pâte obtenue à partir du caillage du lait de soja. C’est un produit qui est consommé un peu partout en Asie. Il en existe de nombreuses sortes. Au Japon on parle généralement de tofu soyeux kinugoshi tofu 絹ごし豆腐 ou de momen tofu 木綿豆腐, plus solide.

Comment consomme-t-on le tofu ?

Le tofu est utilisé de diverses manières dans la cuisine japonaise. Il peut être consommé tout simplement froid, avec un peu de sauce soja, ou d’autres condiments comme du sel, du yuzukosho (une sorte de moutarde poivrée au yuzu), du shitchimi (mélange d’épices japonaises) etc …. Coupé en petits dés le tofu agrémente généralement les soupes miso. Il peut également être dégusté chaud dans un nabé, ou bien frit.

On trouve aussi du tofu d’édamamé (vert), du tofu de sésame blanc ou noire.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article dédié au tofu !

Une bonne adresse pour déguster du tofu ? Cliquer ici !

Le soja, un aliment consommé au Japon, depuis toujours.

natto cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Qu’est-ce que c’est ?

Le Natto est obtenu en faisant fermenter des haricots de soja. Il peut être gluant ou non. Le natto a une odeur très forte qui déplaît souvent aux étrangers, mais son goût n’est pas aussi prononcé que son odeur. Les habitants de l’Est et du Sud du Japon ne sont pas non plus très friands de natto. C’est un aliment très nutritif car il a une teneur élevée en protéine. Les japonais considèrent également que le natto facilite le transit intestinal.

Comment consomme-t-on le natto ?

Les japonais consomment souvent le natto au petit déjeuner avec un peu de sauce soja pour accompagner le riz. On peut également consommer le natto associé à des nori (feuilles d’algues) et des morceaux de thon crus.

miso cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Qu’est-ce que c’est ?

Le Miso est une pâte fermentée généralement issue du soja ou d’un mélange de céréales (soja, orge, riz) auquel on ajoute un agent de fermentation.

Il existe différentes sortes de Miso qui sont classées par couleur :

  • Shiru ou miso blanc : ce mélange contenant beaucoup de riz est peu fermenté et a le goût le plus léger
  • Tanshoku ou marron jaune : ce mélange de soja, d’orge ou de riz est le plus utilisé dans la cuisine japonaise
  • Aka ou rouge : mélange de soja et d’orge, issu d’une longue fermentation est le plus fort en goût

Comment consomme-t-on le miso ?

La pâte de miso a un goût sucré/salé et est majoritairement utilisé comme base pour les soupes « miso ». On trouve également le miso dans d’autres recettes en tant que condiment, pour accompagner viande, tofu, ou légumes.

Attention la pâte de miso a une forte teneur en sel, mais est riche en protéines et en vitamines.

Réservez dès maintenant un cours de cuisine japonaise 

Le soja,  un condiment très apprécié

shoyu sauce soja cuisiner japonais restaurant a tokyo vivre a tokyo

Qu’est-ce que c’est ?

Le Shoyu ou sauce soja japonaise est fabriqué, comme son nom l’indique, à base de soja fermenté en fût de bois, auquel on peut ajouter du blé et du sel dans diverses proportions. Il en existe de multiples variétés comme Koikuchi, Usukuchi, Shiro et Tamari.

Comment consomme-t-on la sauce soja ?

La sauce soja est le condiment qui accompagne principalement les sushis, sashimi et autres maki. C’est également un ingrédient essentiel de la cuisine japonaise car il remplace aisément le sel.

A lire également : la sauce soja de A à Z

Les Japonais consomment en moyenne 7 litres de sauce de soja par an.

Pour découvrir d’autres condiments japonais : cliquez ici.

Il existe encore des dizaines d’autres manières d’accommoder le soja des plus japonaises : yuba (peau de lait de soja), zunda (pâte d’édamamé) … aux plus connues : yaourt, lait, huile, viande végétarienne … Et même pour l’alimentation animale.

CD&HM

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Les mini-guides de Vivre à Tokyo rassemblent des sites à visiter associés à nos adresses préférées.

 

Laisser un commentaire