La marque L’Occitane à Tokyo

L'Occitane en Provence Japon, l'Occitane à Tokyo, beauté tokyo, maquillage tokyo, vivre a tokyo, expatriation tokyo, français à tokyo
L'Occitane à Tokyo © L'Occitane en Provence Japon

En se promenant dans les quartiers commerçants de Tokyo, on constate assez vite que la marque l’Occitane est bien présente : espace dédié dans les grands magasins, boutiques…Nous avons donc décidé de poser quelques questions à Nathaëlle Davoust, directrice marketing de la filiale au Japon en 2018. Cet entretien a en effet été réalisé en octobre 2018.

Racontez-nous l’histoire de L’Occitane à Tokyo

Lancé en 1976, à Manosque, la marque se développe d’abord en France. C’est avec l’arrivée de Reinold Geiger que l’entreprise s’internationalise, d’abord à New York, Hong Kong et Tokyo, en 1988-89. L ’objectif est de vendre des produits qui rappellent au client une région magnifique, la Provence, et son terroir.

L’Occitane sera parmi les premières marques de cosmétique à s’installer au Japon. Elle choisit un quartier très fréquenté : Aoyama, pour implanter sa première boutique. Dès le début la marque casse les codes et ne s’installe pas au rayon beauté mais s’installe au premier étage au rayon « cadeaux » pour proposer les eaux de toilettes, les ingrédients légers comme les crèmes pour les mains.

Aujourd’hui, l’Occitane au Japon c’est 110 points de vente. Ne manquez pas notre boutique rénovée à Shibuya pour son aménagement lumineux, son coin Pierre Hermé et son café avec vue sur le Shibuya Crossing.

Le saviez-vous ? Melvita, dont la fabrication des produits est réalisée en Ardèche, fait également partie du groupe l’Occitane depuis 2008.

Quel est le produit le plus vendu ?

hair care l'occitane , vivre a tokyo, français a tokyo, expatriation a tokyo
Les produits “Hair Care” de la marque L’Occitane © Vivre à Tokyo

La meilleure vente reste la crème pour les mains au Karité, comme dans tous les autres pays. Au Japon spécifiquement, nous avons beaucoup de succès avec les produits capillaires et la ligne Verveine.

Le Japon représente actuellement 18% des ventes du Groupe l’Occitane. Le défi aujourd’hui ?

Nous avons deux défis pour la marque. Le premier est d’expliquer notre terroir et nos valeurs, que la plupart de nos clientes ne connaissent pas (ou pas bien). Nous sommes connus pour nos produits mais moins bien pour nos engagements ( l’environnement, les partenaires en Provence, etc …) . Le deuxième c’est de rester une marque moderne dans l’environnement concurrentiel actuel (digital et rapide) sans perdre notre authenticité.

Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui souhaiteraient s’installer / se lancer à Tokyo ?

Le niveau de qualité. Au Japon, le niveau d’exigence est très élevé. A tel point que notre équipe est parfois référente pour des test de produits ou de packaging. Il faut savoir qu’ici la plainte d’un seul client est inacceptable. Tout doit être parfait, du service, au produit sans oublier le packaging quitte à passer plus de temps qu’ailleurs dans la préparation des ventes et des projets.

Merci Nathaëlle !

A lire également : Les huiles essentielles japonaises.

HM

Ne manquez rien de nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez nos guides : nos adresses préférées associées à des sites connus ou hors des sentiers battus

2 Commentaire
Laisser un commentaire