Où voir les pruniers en fleurs à Tokyo ?

pruniers tokyo sanctuaire yushima tenjin okachimachi ueno tokyo visiter tokyo visiter japon

Dès la fin du mois de janvier les pruniers commencent à  fleurir à Tokyo. C’est la première floraison de l’année, avant que le printemps arrive, à ne pas confondre avec les cerisiers ! Les pruniers appelés Ume 梅 sont originaires de Chine, et ont été importés au Japon vers le VIIIe siècle, de nombreuses variétés ont ensuite été créées. Le prunier est considéré comme un arbre qui éloigne le mal. Il était souvent planté devant les portes pour empêcher les démons d’entrer.

Les prunes dans la cuisine japonaise 

Traditionnellement, les japonais consomment les prunes sous forme de Umeboshi 梅干, petite prune que l’on fait macérer, au goût salé et acidulé, appréciée dans la cuisine de tous les jours, et pour ses vertus médicinales. Les prunes sont également utilisées pour fabriquer du Umeshu 梅酒, un alcool de prune souvent sucré.

Où et quand voir les pruniers à Tokyo ?

Vue sur le jardin Kairakuen pendant la saison des prunier en fleurs , visiter Tokyo et le Japon, expatriation à tokyo, vivre à tokyo
Vue sur le jardin Kairakuen pendant la saison des prunier en fleurs © Vivre à Tokyo

A Tokyo et dans le reste du pays, cette floraison est célébrée par des festivals traditionnels religieux : Ume Matsuri organisés dans les temples, les sanctuaires ou les parcs. En plus des cérémonies religieuses, on y trouve des stands appelés yataï où se restaurer. Laissez vous tenter par des yakisoba ou des okonomiyaki. On peut aussi acheter des objets traditionnels etc… Si le temps s’y prête c’est l’occasion de profiter des premiers pique-niques.

Attention, cette année en raison de l’état d’urgence, certaines matsuri sont annulées.

A savoir : La teinte des fleurs varie du blanc au rouge foncé en passant par toutes les tonalités de rose. La floraison dure jusqu’à fin mars.

Koishikawa Korakuen

Ce jardin traditionnel japonais, situé au centre de la ville, à côté du Tokyo Dôme, était la résidence des seigneurs de Mito, à l’époque féodale. Vous pourrez y admirer quelques douzaines de pruniers appartenant à 20 espèces différentes. Koishikawa Korakuen est le plus ancien jardin de Tokyo, dessiné au XVIIe siècle. Ne manquez pas le pont de pierre Engetsu-kyo, ou pont de la pleine Lune.

Le Ume Matsuri se déroule de mi-février à début mars.

Le jardin Hamarikyu

Le jardin Hamarikyu et ses pruniers, Visiter Tokyo
Le jardin Hamarikyu et ses pruniers © Vivre à Tokyo

Cet ancien jardin impérial a un espace dédié aux pruniers non loin de l’embarcadère des bateaux pour Asakusa. A proximité un immense champ de colza fleurit à la même période ce qui crée en magnifique jeu de couleur.

Laissez-vous vous tenter par une tasse de matcha à la maison de thé Nakajima.

A lire également : Où déguster une tasse de thé à Tokyo ? 

Le parc Hanegi

pruniers en fleurs a tokyo hanegi parc visiter tokyo visiter japon
Les pruniers en fleurs du parc Hanegi à Tokyo © Vivre à Tokyo

Ce parc de Tokyo est planté de plus de 650 pruniers et compte 120 espèces, dont l’étonnante sorte « Omoi no mama » qui fleurit rose et blanc. Une agréable promenade, bien que très fréquentée, pendant la floraison des pruniers.

Setagaya Ume Matsuri se déroule normalement au mois de février.

Une petit faim ? à proximité du parc, de l’autre côté de la gare, se trouve un très bon restaurant de sushi : le Midorizushi.

A lire également : Où manger des sushi à Tokyo ? 

Yushima Tenjin

Dans le quartier de Ueno, un sanctuaire très prisé des étudiants en période d’examen car dédié aux divinités de l’apprentissage, se tient chaque année un Ume Matsuri qui a lieu de début février à début mars, les weekends et jours fériés ( 8 février – 8 mars).

En vous rendant au temple vous pouvez passer acheter des spécialités japonaises sucrées chez つる瀬 本店  Tsuruse ou déjeuner dans le restaurant italien Haru situé dans une ruelle à proximité.

Tsuruse : 3 Chome-35-8 Yushima, Bunkyō-ku, Tokyo-to 113-0034

Kameido Tenjin

Ce sanctuaire de la ville basse shitamachi, bien connu pour ses glycines, est également entouré de plus de 300 pruniers. On y trouve la variété “Goken no ume” qui a la particularité de fleurir rouge et blanc.

Ikegami Honmonji

Situé dans l’arrondissement d’Ota, hors des sentiers battus, le temple Ikegami Honmonji est un bel établissement. A quelques minutes à pied, se trouve un grand champ de pruniers.

En savoir plus : consulter l’article de la ville d’Ota

Le musée de l’architecture en plein air

Pruniers en fleurs au musée en plein air de l'architecture, Visiter Tokyo
Pruniers en fleurs au musée en plein air de l’architecture © Vivre à Tokyo

Pour finir, le parc devant le musée de l’architecture en plein air est une bonne adresse pour faire une excursion et profiter de la floraison des pruniers. Plusieurs stands de nourriture s’installent devant l’entrée du parc.

A lire également : Mito et le jardin Kairakuen, célèbre pour ses pruniers en fleurs.

HM&CD

Ne manquez rien de nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez nos guides : nos adresses préférées associées à des sites connus ou hors des sentiers battus

Laisser un commentaire