Les desserts japonais : notre reportage photo

thé et wagashi, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
© Vivre à Tokyo

Pour accompagner un thé vert ou un thé matcha, il est de coutume au Japon de servir un petit gâteau nommé wagashi. Ce petit gâteau est souvent préparé avec soin: il doit être beau et bon ! Les gâteaux japonais font parties de mes grandes découvertes au Japon. Voici quelques photos prises au fur et à mesure des dégustations à Tokyo ou en province.

Un peu d’histoire

Les petites douceurs japonaises semblent avoir existé depuis 2000 ans car les habitants de l’époque se nourissaient de noix, de chataignes et de fruits sauvages. Elles se sont développées sous l’influence chinoise et répandues pendant les périodes Kamakura, Muromachi  Edo à leur association avec les cérémonies du thé et grâce au développement des technologies. Ensuite sous l’ère Meiji, les échanges avec les occidentaux ont permis l’arrivée des fours et certains wagashi sont alors cuits.

Astuce : le 16 juin est le jour des wagashi au Japon.

A lire également : Ces gâteaux de Tokyo d’origine étrangère

Les différents types de Wagashi

thé et wagashi, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
© Tokyo Wagashi Association

Il existe différents types de wagashi souvent classés selon leur préparation, leur degré en eau et leurs ingrédients :

  • Mochimono ( dessert préparé avec du riz mochi) : Kashiwa Mochi, Daifuku, Ohagi…
  • Mushimono (dessert cuit à la vapeur) : Mushimanju, Kurimushiyokan…
  • Yakimono (dessert cuit au four) : Dorayaki, Sakuramochi (cuit dans une plaque) ou kurimanju, castella (cuit au four)
  • Nagashimono : yokan (pâte de fruit)
  • Nerimono (préparé avec de la pâte de haricot) : Nerikiri, Konashi
  • Okamono ( préparé en utilisant plusieurs ingrédients)
  • Uchimono : Rakugan, des petits bonbons japonais au sucre
thé et wagashi, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
© Tokyo Wagashi Association

Les Wagashi et les saisons

thé et wagashi, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
Un thé vert et un wagashi à Matsue © Vivre à Tokyo

Les wagashi sont préparés avec les ingrédients de saisons. Ils varient donc au cours de l’année. Par exemple,  les sakura mochi sont très populaires en mars et les Hanamidango en avril au moment où les premiers cerisiers sont en fleurs.

Assistez à une cérémonie du thé chez l’habitant et fabriquez votre wagashi avec Air Kitchen : cliquez ici pour choisir. 

Astuce : Les japonais aiment également beaucoup les glaces et les yaourt aux parfums de saison comme le melon, le kaki, …

Ils sont également importants lors des fêtes traditionnelles annuelles. Pour le jour des enfants, il est de coutume de déguster des Kashiwa Mochi et des Chimaki. Au Nouvel An, des Hanabira Mochi.

Pour découvrir les saveurs japonaises, réservez un tour culinaire chez Arigato Japan.

A lire également :

Les principaux ingrédients

Les principaux ingrédients utilisés sont des ingrédients naturels comme par exemple les célèbres haricots rouges ( adzuki), le riz et sa farine, les prunes (ume), le sésame…

Le saviez vous ? La pâte de haricot rouge s’appelle anko (餡子) ou an (餡) en japonais.

Pour aller plus loin :

Les desserts en photo

Kamezawado, dorayaki a tokyo, vivre a tokyo, visiter tokyo
Les Dorayaki à Tokyo © Kamezawado

A Tokyo, il est possible d’acheter les desserts japonais dans les confiseries spécialisées, dans les supermarchés et dans les salons de thé.

La confiserie de quartier

Les confiseries ont toutes une spécialité et ont souvent du choix adaptés à la saison. Laissez vous tenter.

dorayaki a tokyo, dessert japonais,vivre a tokyo, visiter tokyo
Les Dorayaki et les sakuramochi à Tokyo © Vivre à Tokyo

A lire également :

Au salon de thé  : selon les saisons, chez Toraya

 

restaurant a kyoto, toraya, the a kyoto, visiter kyoto
Un thé vert chez Toraya à Kyoto pendant la saison des fleurs de pruniers © Vivre à Tokyo
thé et wagashi, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
Un thé vert et un wagashi “hortensia” chez Toraya © Vivre à Tokyo

 Version Yokan chez Toraya

thé et wagashi, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
Un thé vert et un wagashi de type “yokan” chez Toraya © Vivre à Tokyo

Les manju du jardin Hamarikyu

thé et manju, vivre a tokyo, cuisine japonaise, visiter tokyo
Un thé et un manju au jardin Hamarikyu © Vivre à Tokyo

Pour découvrir  les jardins de Tokyo, contactez Hélène.

Les Daifuku au Tsukiji Market

Un vendeur de daifuku au marché extérieur de Tsukiji, Tokyo
Un vendeur de daifuku au marché extérieur de Tsukiji, Tokyo, vivre a tokyo

Pour aller plus loin :

Le site internet de l’association Tokyo Wagashi est très complet : n’hésitez pas à le consulter.

Quelques liens utiles pour un séjour à Tokyo :

HM

Ne manquez rien de nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Télécharger l’application Vivre à Tokyo et sa carte disponible hors connexion

 

Laisser un commentaire