Envie de Dim Sum à Tokyo ?

dim joy dim sum à tokyo by ozzmall
Dim Sum à Tokyo chez Dim Joy Ginza

Les dim sum, ces délicieuses boules de pâte, sortes de raviolis aux mille garnitures différentes :  crevette, porc, shiitaké, etc… Cette spécialité de la cuisine cantonaise, que l’on déguste accompagnée de thé, fait souvent le bonheur des petits et des grands. Voici quelques adresses où manger des Dim Sum à Tokyo.

Dim Joy Ginza

Perché au dernier étage du grand magasin Mitsukochi de Ginza, le chic Dim Joy propose un large choix de dim sum, et notamment des recettes de saison. Un menu raffiné et en anglais !

Dim Joy offre aussi une sélection variée de thé et d’infusion pour accompagner les dim sum, comme le veux la tradition.

Menu déjeuner à partir de 1 580 yens.

dim sum à tokyo jin din rou hanaré ebisu tokyo
Menu déjeuner chez Jin Din Rou – Hanaré Ebisu, Tokyo © JindinRou

Jin Din Rou – Hanaré, Ebisu

Si vous passez par Ebisu et qu’une envie soudaine de dim sum vous prend, arrêtez-vous chez Jin Din Rou. Pour le déjeuner on vous sert un menu composé de xiao long bao (小籠包) et au choix un bol de pâtes ou de fried rice.

Le restaurant est divisé en deux partie, au rez-de-chaussée, un espace lumineux et agréable pour déjeuner où l’on voit les chefs fabriquer les dim sum, et au B1 un espace plus intimiste pour le dîner.

Menu déjeuner à partir de 1000 yens.

Din Taï Fung

le bien connu Din Taï Fung originaire de Taïwan et implanté aujourd’hui dans de nombreux pays, est une valeur sûre en matière de dim sum à Tokyo. Classé parmi les meilleurs restaurants du monde, le xiao long bao est définitivement la signature de sa cuisine. mais n’hésitez pas à goûter les buns (petite brioche fourrée à la viande) ou les raviolis vapeurs.

Menu déjeuner à partir de 1000 yens.

dim sum à Tokyo Akasaka
Akasaka, Tokyo © Tabelog

白碗竹快樓 Akasaka

Cette adresse nous fait voyager. Avant même d’entrer dans le restaurant, on a déjà changé de pays. On pousse la porte et nous voilà en Chine. Les dim sum sont délicieux, des recettes originales parfaitement exécutées, : raviolis grillés ou à la vapeur et bien d’autres plats. On vous recommande la bouchée coriandre agneau un régal !

Ici il faut également en profiter pour découvrir d’autres saveurs de la cuisine chinoise notamment le canard laqué.

Une adresse tout a fait abordable pour le déjeuner et plutôt chic pour dîner (prix plus élevé).

Menu déjeuner copieux à partir de 1 000 yens.

Si vous souhaitez découvrir un autre genre de cuisine asiatique à Tokyo : cliquez ici.

Retrouvez les adresses sur la carte ci-dessous.

CD

Laisser un commentaire