Les Grands Magasins à Tokyo

mitsukoshi nihombashi depachika department store tokyo by vivre a tokyo grands magasins japon

A Paris on connait les Galeries Lafayette, le Printemps, le BHV… A Londres, l’iconique Harrods ou encore Debenhams. Et bien, Tokyo compte également de nombreux grands magasins : Isetan, Mitsukoshi, Daimaru, Matsuya, Takashimaya, Marui, Seibu etc…  Une institution du commerce japonais : tour d’horizon.

Les Grands Magasins à Tokyo

Au Japon on appelle communément les grands magasins : depato デパートqui est une contraction de l’anglais “department store”. Ces enseignes ont été fondées pour la plupart au début du 20ème siècle.

Les grands magasins sont essentiellement situés dans les quartiers de Ginza, Nihombashi, et Shinjuku. On trouve les grands magasins Seibu à Shibuya et Ikebukuro. Chaque marque possède plusieurs emplacements dans Tokyo, ainsi que dans les autres grandes villes du Japon. Les bâtiments historiques des marques valent le détour. En effet, à l’origine l’architecture et la décoration intérieure souvent somptueuse, étaient voulues comme un écrin pour mettre en valeur les produits proposés. On citera Mitsukoshi et Takashimaya à Nihombashi, Isetan à Shinjuku, Wako et sa tour d’horloge un symbole du quartier de Ginza.

Tous sur un même modèle

Les grands magasins sont généralement conçus suivant le même modèle. Ils se composent de corner représentant chacun une marque internationale ou japonaise haut de gamme. Cette nouvelle manière de proposer des produits aux clients marquera l’essor du commerce du début du 20ème siècle. Au rez-de-chaussée et au premier on trouve la maroquinerie, les cosmétiques et la bijouterie joaillerie horlogerie. Puis sur plusieurs étages la mode féminine, ensuite un étage mode enfant et enfin l’étage art de vivre et art de la table.

La mode masculine est souvent proposée dans un bâtiment différent.

Au Japon, les deux derniers étages sont réservés aux restaurants : cuisine japonaise ou internationale, le niveau de prix est en général un peu plus élevé que dans les rues. Comptez au minimum 1500 yens.

Bon à savoir : Takashimaya, Mitsukoshi ou encore Hikarie à Shibuya disposent d’espaces d’expositions aux derniers étages de leurs magasins.

Les grands magasins sont souvent dotés de très agréables toit-terrasses, par exemple Takashimaya à Shinjuku ou Mitsukoshi à Ginza, ou encore celui de Ginza Six récemment sorti de terre.

Clin d’œil : vous découvrirez souvent un petit temple dans un recoin du toit terrasse.

Depachika : Epicerie Fine

mitsukoshi nihombashi depachika tokyo department store japan by vivre a tokyo visiter tokyo grands magasins japon
Le depachika au B1 du department store Mitsukoshi Nihombashi Tokyo © Vivre à Tokyo

Le sous-sol ou B1 des grands magasins appelé depachika est dédié à l’alimentation. Descendez d’un étage, sous vos yeux ébahis un océan de petits comptoirs s’offrent à vous. Des traiteurs proposent des spécialités japonaises, occidentales, ou asiatiques. Puis viennent les comptoirs typiquement japonais : brochettes, tempura, umeboshi, algues, poissons séchés, légumes vinaigrés, gâteaux apéritifs … Et aussi la version sucrée : dorayaki, wagashi (qui accompagnent la cérémonie du thé), mochi etc…

Des pâtissiers, chocolatiers et boulangers à l’occidentale exposent également leurs douceurs. L’étal du fromager est souvent bien achalandé.  Enfin on rencontre également des corners de thé japonais, et un caviste. Le tout emballé de belle manière. C’est une bonne adresse pour acheter des omiyagé (cadeaux/souvenirs) à offrir. Affolement des yeux et des papilles garanti !

Astuce : en vous promenant entre les corners du depachika on vous proposera souvent de goûter les spécialités. Et, comme dans les supermarchés à partir de 18h30 les produits qu’on ne peut pas conserver longtemps sont proposés à prix réduits.

Si vous êtes de passage au Japon, soyez curieux, entrez quelques minutes dans un depato pour faire une expérience typiquement japonaise.

CD

Laisser un commentaire