Shakuji Koen, forêt, étangs et oiseaux au coeur de Tokyo

hortensias à Shakuji Koen

Si vous cherchez un grand parc pour vous promener, admirer les oiseaux, vous immerger dans la nature, rendez vous à Shakuji Koen, à l’ouest d’Ikebukuro, à Nerima qu’il vous faut aller. A quelques dizaines de minutes du centre de Tokyo, c’est un véritable poumon vert mêlant forêts, étangs, jeux pour enfants et de nombreuses zones où s’asseoir et profiter du chant des oiseaux (qui sont très nombreux et font le bonheur des ornithologues et photographes que vous croiserez sûrement lors de votre visite).

Deux plans d’eau en fonction de vos envies

pédalos Shakuji Koen, vivre à tokyo
Pédalos sur le premier plan d’eau © Vivre à Tokyo

En sortant de la gare de Shakuji Koen (Seibu Line), vous descendrez vers le premier plan d’eau où vous repèrerez bien vite les pédalos cygnes qui feront le bonheur de toute la famille. Il y en a beaucoup, et avec beaucoup moins de monde qu’à Ueno ! Vous pourrez ainsi faire le tour de l’étang, admirer les nombreux canards et la végétation luxuriante.

Au printemps, l’étang est bordé de sakura que vous pourrez admirer depuis l’eau ou sur le joli chemin qui le longe. Vous trouverez également près du ponton à pédalos des tables pour manger une glace, des dango et autres snacks vendus sur place.

plan d'eau Shakuji Koen, vivre à tokyo
Deuxième plan d’eau plus sauvage © Vivre à Tokyo

Le deuxième plan d’eau situé plus à l’ouest est beaucoup plus sauvage. Il est le paradis de toutes sortes d’oiseaux qui y habitent. Grues, hérons, martins pêcheurs, chouettes et autres rapaces, la diversité est impressionnante ! Vous pouvez faire le tour de ce grand plan d’eau grâce à des chemins bien aménagés. La végétation y est plus ou moins dense, et vous croiserez de nombreux insectes, arbustes et fleurs variées au fil des saisons. Le lieu est très paisible même le week-end. Vous y trouverez même un sanctuaire !

sanctuaire Shakuji Koen, vivre à tokyo
Sanctuaire au bord de l’eau © Vivre à Tokyo

Le paradis des enfants

En plus de pouvoir gambader en toute sécurité autour des deux plans d’eau, de faire du pédalo et d’admirer les oiseaux, le parc a de nombreux autres atouts pour les enfants : une grande aire de jeux avec mini-tyrolienne, balançoires etc. Et juste à côté un marchand de friandises très bien achalandé !

Il y a également une zone dédiée à la pêche aux petites bêtes aquatiques, où l’eau est peu profonde et aménagée avec des petits ponts spécialement étudiés pour que les enfants observent et pêchent en toute sécurité. Juste à côté, l’été, des zones de prairie sauvage sont délimitées pour que les insectes puissent y manger et être observés par les enfants (une pancarte “restaurant des insectes” y est plantée). Vous croiserez à cette époque beaucoup d’enfants équipés de boîtes et de filets qui cherchent même les cigales qui sont très nombreuses dans les centaines d’arbres du parc !

Pour une pause sucrée au milieu des fleurs : Fuwatan

boutique de fleurs séchées et salon de thé Fuwatan, vivre à tokyo
Les belles fleurs séchées chez Fuwatan ©Vivre à Tokyo

Après un grand bol d’air, vous aurez probablement envie d’une pause douceur. Et il existe un lieu enchanté pour cela : une boutique de fleurs séchées qui fait également salon de thé ! Un espace chaleureux avec des fleurs partout, du sol au plafond, que vous pouvez acheter à la botte ou en petit bouquet en fonction de vos envies de couleurs du moment.

salon de thé Fuwatan, dango et lemon squash
Dango patate douce et lemon squash ©Vivre à Tokyo

Le côté salon de thé (il y est régulièrement organisé des ateliers de création florale) permet de se poser et d’admirer les fleurs tout en dégustant de délicieux dango chauds et fleuris et en buvant des boissons fraîches (au citron l’été, un régal) ou chaudes (matcha par exemple). C’est à la fois beau et bon (les garnitures sur les dango varient au fil des saisons, anko, patate douce, fraises, fleurs, kinako etc.).

A lire également :

Au moment des sakura …

Shakuji River et ses sakura, vivre à tokyo
Shakuji River ©Vivre à Tokyo

Si vous allez au parc au moment de la floraison des fleurs de cerisier, nous vous conseillons de descendre à la station Nerimatakanodai pour longer la Shakuji River qui est superbe en cette saison (et moins fréquentée que d’autres rivières de la ville).

Sakura à Shakuji Koen
Sakura le long du premier plan d’eau © Vivre à Tokyo

Ensuite vous rejoindrez le parc et pourrez y admirer de nombreux cerisiers le long de l’étang ou au nord-ouest vers le terrain de baseball.

Bonne promenade !

AM

Laisser un commentaire