Kokeshi : la poupée traditionnelle japonaise

Les Kokeshi au Japon, vivre à tokyo, expatriation à tokyo
Dans la boutique de Matsushima- Kokeshi au Japon © Vivre à Tokyo

La kokeshi, poupée en bois du Japon, est aujourd’hui un objet de décoration voire de collection. Leur fabrication a commencé au XVIIème siècle souvent pour être un objet “souvenir” d’une visite, notamment dans les onsen des stations thermales. Elles sont fabriquées dans plusieurs régions du Nord-Est du Japon. Chaque artisan a son style particulier. Lors des brocantes ou dans certains magasins, vous trouverez différents modèles. Alors voici quelques éléments pour s’y retrouver et choisir votre kokeshi.

Bois Blanc ou Bois Foncé

Les Kokeshi et le type de bois, visiter le Japon, vivre à tokyo, expatriation à tokyo
Le type de bois © Vivre à Tokyo

Les kokeshi sont fabriquées en bois. La couleur du bois détermine son âge. Si elle est en bois blanc, elle vient juste d’être fabriquée. Si le bois est plus foncé, c’est que la luminosité à patiné le bois. Elle alors plus ancienne.

Signature de l’artisan

La fabrication des kokeshi, vivre à tokyo, expatriation à tokyo
La fabrication par l’artisan de Kichioji © Vivre à Tokyo

Pour déterminer si une kokeshi est une fabrication artisanale ou non, il suffit de regarder sous la kokeshi. Si elle est signée, elle provient d’un artisan japonais.

Pour en savoir plus  à propos des kokeshi, commandez le livre de Laetitia Hébert, spécialiste des kokeshi.

Dessins traditionnels

La kokeshi comme décoration, vivre à tokyo, expatriation à tokyo
Les kokeshi comme décoration © Vivre à Tokyo

On compte trois types de kokeshi :

  • Les kokeshi souvenirs : celles sur lesquelles sont dessinés des paysages, elles ne sont plus produites aujourd’hui.
  • Les kokeshi artistiques : fabriquées par des artisans elles prennent toutes sortes de formes des plus originales.
  • Les kokeshi traditionnelles : elles sont fabriquées dans les règles de l’art bien précises, notamment la forme, par des artisans.

Traditionnellement les kokeshi ont un corps long et rond et une tête ronde. Dans le style le plus courant, un dessin figure sur le corps et des traits rouges sur la tête : c’est le style Togatta (kokeshi du milieu). Regardez le nez : c’est un V inversé. Les sourcils sont présents ce qui n’est pas toujours le cas. Parfois la tête est peinte en noir pour représenter les cheveux. Observez les yeux, l’artiste peut s’exprimer à partir de petits détails !

La fabrication des kokeshi

La fabrication ? L’artisan sculpte tout d’abord le bois en une seule pièce en fonction de la forme qu’il veut donner. Ensuite il la peint. L’artisan de kokeshi de Matsushima dessine des camélias sur les siennes. Dans la photo ci-dessus (à gauche), un paysage est dessiné sur le corps et le nom de la ville est écrit. C’est une kokeshi paysage.

Celui de Kichioji sculpte en même temps que la kokeshi son petite anneau.

Les kokeshi plus modernes

Plus récemment des kokeshi ont été fabriquées de manière plus industrielles avec des formes et des couleurs différentes. Elles sont souvent plus petites que les poupées traditionnelles et sont vendus dans les magasins de souvenirs. Elles ne sont pas signées.

Où trouver des kokeshi ?

Atelier manuel chez un artisan de Kokeshi , visiter le japon avec des enfants, vivre à tokyo, expatriation à tokyo
Atelier manuel chez un artisan de Kokeshi © Vivre à Tokyo

Les kokeshi traditionnelles sont très souvent présentes dans les brocantes. Dans le Tohoku, vous en trouverez chez les fabricants eux-mêmes.

Le fabricant de Kichioji les vend dans sa boutique et dans quelques festivals comme à Nikko.

A Tokyo, il peut y en avoir également à l’étage d’Oriental Bazar.

A lire également :

HM

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Le guide Kamakura et Enoshima : 4 itinéraires
Le guide des cerisiers à Tokyo – Café, thé et sakura : 15 adresses 
Le guide des azalées, hortensias et iris à Tokyo