Cinq sorties Nature à Nikko

lac yunoko, nikko, japon
Lac Yunoko © Vivre à Tokyo

La région de Nikko est célèbre pour ses temples et ses sanctuaires. Mais si vous êtes un amateur de verdure, randonnées et de montagne, vous pourrez compléter votre séjour par de très belles sorties nature. Voici quelques idées.

Le sanctuaire Furumine et le jardin Kohoen

Si vous prenez la route en direction du sud-ouest, n’hésitez pas à aller longer la très belle rivière Oashi. La route et la rivière sont côte à côte et admirer les eaux translucides, les remous créés par les pierres qui s’y trouvent et voir les pêcheurs y marcher est un vrai bonheur. Et au bout de quelques kilomètres, vous découvrirez un sanctuaire et un superbe jardin juste à côté !

Le sanctuaire Furumine

Une fois votre voiture garée sur le parking à l’entrée du sanctuaire, vous vous dirigerez vers le sanctuaire. Celui-ci est connu comme étant le “berceau” de Nikko, car Shodo, le prêtre qui a fondé le complexe du Tôshô-gu, y a fait ses apprentissages.

tengu au sanctuaire Furumine, Nikko
Tengu en pierre © Vivre à Tokyo

Il est également très connu pour les nombreux Tengu que vous y trouverez : statues, masques par dizaines dans les très grandes salles du sanctuaire, goshuin et autres petits objets vendus à la boutique du sanctuaire. Ce personnage au long nez plaira assurément aux plus jeunes.

Les bâtiments sont très beaux et la rivière Oashi qui coule dans l’enceinte se laisse admirer depuis le superbe pont en bois.

pont en bois du sanctuaire Furumine de Nikko
Pont en bois sur la rivière Oashi © Vivre à Tokyo

Si le sanctuaire mérite une visite, le jardin qui le jouxte est assurément un des plus beaux de la région ! Aménagé autour d’un grand plan d’eau alimenté par la rivière Oashi, il mêle chemins, cascades, petits pavillons et tous les éléments du jardin japonais traditionnel (pas de pierre, mousses, lanternes, graviers, rochers, buissons taillés en boules, vasques remplies d’eau).

Sa grande surface permet de se sentir seul et de cheminer tranquillement pour une promenade méditative à l’écoute des oiseaux et des bruits de l’eau qui est omniprésente.

sous-bois du jardin Kohoen
Sous-bois moussus avec hortensias © Vivre à Tokyo

On y accède en traversant des sous-bois moussus où poussent de jeunes hortensias, qui, assurément, seront plus vigoureux dans les années qui viennent. Ce passage sous les arbres prépare lentement le promeneur à la découverte du jardin qui se découvre d’un seul coup en sortant de ce sous-bois. Une émotion intense à la découverte de ce paysage parfait !

Le jardin Kohoen

pas japonais du jardin Kohoen, Nikko
Pas japonais © Vivre à Tokyo

Les cheminements sont nombreux, et vous pourrez passer facilement une ou deux heures dans le jardin, à admirer le plan d’eau sous différents angles, à tourner autour de chaque petit pavillon, à marcher lentement sur les pas japonais, à photographier une lanterne moussue, une feuille d’érable tombée dans une vasque. Mille petits détails qui émeuvent et qu’il faut prendre le temps de savourer.

pavillon du jardin Kohoen, Nikko
Un des pavillons du jardin © Vivre à Tokyo

Il paraît que les couleurs automnales sont particulièrement belles … Et on sait qu’on viendra les voir un jour ou l’autre !

Alice a eu l’occasion de revenir en automne : regardez plutôt ! 

Un très gros coup de cœur, pas très connu … mais qu’on avait envie de vous partager !

Le site de Nikko comporte de nombreux hôtels et minshuku. Nos amis ont apprécié le ryokan Nikko Tokanso.

Pour réserver, cliquer ici.

Le lac Chuzen-ji et ses randonnées

Le lac Chuzenji à Nikko, visiter tokyo et le japon, vivre a tokyo, francais a tokyo
Le lac Chuzenji à Nikko © Vivre à Tokyo

Si vous êtes parti pour le weekend, prenez le temps de monter au lac Chuzen-ji pour un bon bol d’air de montagne (environ 45 minutes depuis la gare de Tobu Nikko). De nombreux sentiers sont indiqués : le tour du lac, la liaison vers les cascades de Ryuzu, l’ascension du Mont Nantai. En arrivant à la gare de Nikko ou de Tobu Nikko, n’hésitez pas à demander la carte des randonnées à l’office du tourisme.

Les magasins au bord du lac sont un peu vieillots mais charmants. Lors de notre dernier passage, un hôtel Ritz Carlton était en contruction.

Point de vue : un peu avant la cascade Kegon no Taki, le petit téléphérique Akechidairai offre un beau point de vue.

Pour admirer le coucher du soleil, rendez vous au parking Utagahama.

nikko, chuzenji, vivre a tokyo, visiter le japon
Pédalos et coucher de soleil au lac Chuzenji © Vivre à Tokyo

Yumoto Onsen 

Le lac Yunoko à Yumoto Onsen
Le lac Yunoko à Yumoto Onsen © Vivre à Tokyo

Si vous un adepte des village niché au coeur des montagnes, continuez la route après le lac Chuzenji et grimpez jusqu’au village de Yumoto onsen. Les paysages sont splendides quelques soit la saison. Vous pourrez randonner sur les hauteurs du village et rejoindre le lac Karikomi ( environ 1h10 de marche l’aller) ou rester dans le fond de vallon et rejoindre les cascades Yudaki et Kotaki puis le marais Senjogahara. 

yumoto onsen, nikko, japon
Indication de randonnée ©Vivre à Tokyo

Pour aller plus loin : Une halte à Yumoto Onsen

Le plateau de Kirifuri 

kirifuri plateau, nikko
Kirifuri plateau, Nikko © Vivre à Tokyo 

Autre idée de découverte nature à Nikko : le plateau de Kirifuri et ses célèbres escaliers et sa vue magnifique. ici vous pourrez admirer de très fleurs et de jolies petites bêtes.

Pour aller plus loin : Kirifuri Plateau, randonnée nature 

La cascade Kirifuri et les champs d’azalées

Cascade Kirifuri, nikko, japon
Cascade Kirifuri ( en zoom) © Vivre à Tokyo

En sortant de Nikko en direction du plateau de Kirifuri, vous trouverez les indications pour la cascade de Kirifuri. Le parking est atteint rapidement. Vous trouverez alors un restaurant, le chemin vers le point de vue sur la cascade et un accès vers un champ d’azalées qui devient rouge au printemps. 

Début de floraison fin avril dans le champ des azalées © Vivre à Tokyo

A lire également : Le parc Edo Wonderland avec les enfants 

HM

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Laisser un commentaire