A la découverte de Koya san, Yoshino et Kumano Kodo

Un pèlerin à Koya San, visiter le Japon, expatriation au Japon
Un pèlerin à Koya San © Vivre à Tokyo

Se promener à Koya san, admirer les cerisiers en fleurs à Yoshino ou marcher sur les sentiers de pélerinages de Kumano Kodo vous plongera dans l’univers des shoguns.

Yoshino, la montagne des cerisiers

Yoshino est particulièrement prisée au moment des cerisiers en fleurs. La montagne est couverte de plus de 3000 cerisiers. C’est également un lieu agréable à visiter en automne quand les feuilles des érables sont rouges. Un sentier agrémenté de sanctuaires et de temples permet de faire une promenade autour du mont Yoshino.

Koya san

Le cimetière Okunoin à Koya san, visiter le Japon, expatriation au Japon
Le cimetière Okunoin à Koya san © Vivre à Tokyo

Koya san est un complexe de temples boudhiques fondés par Kukai.

Kongobu-ji : C’est le temple le plus important de la secte Shingon du bouddhisme. Il fut établi en 1593. Il abrite un très beau jardin sec.

Un jardin sec à Koya San, visiter le Japon
Un jardin sec à Koya San © Vivre à Tokyo

Banjo Garan : Ce qui attire d’abord l’oeil dans cet ensemble, c’est la couleur orange de la pagode Konpon Daito. En s’éloignant de la pagode il y a également une multitude de petits bâtiments tout aussi impressionnants.

Cimétière Okunoin : Déambuler la nuit dans le cimetière Okunoin de Koya San accompagné d’un moine est une expérience à ne pas manquer. De jour une atmosphère particulière se dégage également de ce lieu. Au bout du chemin se trouve le temple des Lanternes et le mausolée de Kukai.

A noter : le complexe de Koya San se visite facilement avec les enfants car les espaces sont grands et ouverts.

Se loger à Koyasan

Le temple hotel (shukubo) EKo In est idéal. Il propose  la demi pension, ce qui permet de découvrir les repas des moines et la prière du matin (toilettes communes). C’est également ce temple qui organise les visites noctures en anglais.  Pour en savoir plus, cliquer ici.

Astuce : Consulter le site internet en français de l’office du tourisme de Koya San.

Kumano Kodo

Marcher le long de Kumano Kodo, une expérience inoubliable, visiter le Japon
Marcher le long de Kumano Kodo, une expérience inoubliable © Vivre à Tokyo

“Kumano, région mythique, est nichée au cœur des verdoyantes montagnes de la préfecture de Wakayama, le centre spirituel du Japon”, indique l’office du tourisme de Kumano Tanabe. Effectivement, marcher dans ces forêts traversées depuis plusieurs siècles par des japonais en pèlerinage est très fort. Les chemins et une descente en rivière permettent de rejoindre les sanctuaires Hongu Taisha, Hayatama Taisha et Nachi Taisha.

Tous les itinéraires et tous les transports sont très bien détaillés sur le site internet en français de l’Office du tourisme de Tanabe.

Bon plan : Cet organisme peut s’occuper aussi des transports de vos bagages.

Pour aller plus loin : Le site de l’office du Tourisme de la préfecture de Wakayama

Le sanctuaire Hongu Taisha au coeur de Kumano Kodo, visiter le japon
Le sanctuaire Hongu Taisha au coeur de Kumano Kodo © Vivre à Tokyo

Voici les itinéraires que nous avons déjà testés :

1/2 journée : De Hosshinmon-oji à Hongu Taisha (7 km)

Après un démarrage en forêt, une partie plus dégagée traversant un village et à nouveau un  passage en forêt, le chemin arrive au sanctuaire Hongu Taisha par l’arrière.

Pour consulter la fiche détaillée, cliquer ici.

Le long du chemin de Kumano Kodo, visiter le Japon
Le long du chemin de Kumano Kodo © Vivre à Tokyo

1 journée : De Koguchi à Nachi Taisha

Le départ de ce sentier se fait depuis le village Koguchi accessible en bus. Après une belle montée dans les arbres ponctuées de jalons historiques, cet itinéraire passe par le col Echizen-toge et redescend vers le sanctuaire Nachi Taisha.

Pour consulter la fiche détaillée, cliquer ici.

A lire également : Le shinto, de A à Z

Se loger à Kumano Kodo

A Yunomine Onsen ou à Kawayu Onsen, vous trouverez au choix un ryokan ou une minshuku. Pour ceux qui apprécient les bains chaud, rien de tel qu’un onsen après une journée de marche.

Cliquez ici pour réserver.

Les déplacements

Pour vos déplacements, deux options.

La carte de la région de Koya san, Kumano Kodo, Yoshino, visiter le Japon
La carte de la région © Site internet http://www.tb-kumano.jp/

En train et en bus

Pour accéder à Koya San, il faut rejoindre la ligne privée Nankai à Shin-Imamiya, qui est également une gare de la ligne circulaire JR  Loop d’Osaka.

Entre Koya San et Hongu Taisha, un bus circule deux fois par jour. Pour consulter les horaires, cliquer ici.

Hongu Taisha et Nachi Taisha sont accessibles en bus depuis la gare de Shingu.

A noter : En repartant vers Nagoya vous pouvez faire un stop aux sanctuaire d’Ise.

En voiture

Autre possibilité, louer une voiture à l’aéroport Kansai International. En voiture, ces trois sites peuvent faire l’objet d’un week-end de trois jours.

Pour louer facilement une voiture au Japon, cliquer ici !

HM

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Laisser un commentaire