Permis de conduire japonais : comment l’obtenir ?

permis de conduire japonais conduire a tokyo location de voiture au japon

Au Japon, vous pouvez conduire un véhicule avec votre permis d’origine et sa traduction certifiée pendant la première année de résidence sur le territoire pour les pays suivants : Suisse, Allemagne, Belgique, France, Slovénie, Monaco et Taïwan. La règle est la même si vous voyagez au Japon en tant que touriste et que vous souhaitez louer un véhicule. A compter de la deuxième année de résidence vous devrez être en possession d’un permis de conduire japonais. Voici les démarches administratives à effectuer pour l’obtenir.

Bon à savoir : le permis international n’est pas valable au Japon.

Comment se procurer une traduction du permis de conduire ?

La première étape pour obtenir un permis de conduire japonais consiste à faire traduire son permis d’origine. Pour cela vous devez vous adresser à l’organisme japonais Japan Automobile Federation.

Les documents à envoyer à la JAF sont :

  • le formulaire de demande de traduction complété, pour le télécharger : cliquez ici.
  • un exemplaire scanné en couleur du permis de conduire recto verso
  • la copie couleur de la carte de résident recto verso
  • frais : 3000 yens + 500 yens enveloppe de retour. A la poste, précisez que vous souhaitez envoyer de l’argent liquide, ils vous donneront  une enveloppe prévue à cet effet.

Vous pouvez également vous présenter directement à un des guichets de la JAF (liste des adresses). Ils délivrent la traduction sur place dans l’heure.

Une fois les documents envoyés, la JAF retourne la traduction dans un délai d’environ deux semaines. La traduction est valable une année à compter de la date d’entrée sur le territoire.

Si vous n’êtes pas encore à Tokyo, l’agence Driving-Japan peut s’occuper de ces démarches.

Astuce  : Le code VIVREAT19 vous permettra d’obtenir 5 euros de réduction.

La première année vous devrez donc pouvoir présenter votre permis de conduire d’origine ainsi que la traduction certifiée par la JAF et également votre passeport, pour conduire ou pour une location de voiture au Japon. Si vous prévoyez de résider au Japon plus d’un an, mieux vaut obtenir rapidement un permis de conduire japonais.

Bon à savoir : la JAF n’accepte pas de demande de traduction du permis de conduire depuis l’étranger. Par voie postale vous devez résider sur le territoire. Si vous visiter le Japon vous pouvez vous rendre au guichet de la JAF.

Conduire au Japon : comment obtenir son permis ?

Il n’est pas nécessaire de passer à nouveau le permis de conduire pour les pays mentionnés ci-dessus. Il s’agit simplement d’une conversion, gaimen kirikae. Vous serez alors en possession de votre permis d’origine ainsi que d’un permis de conduire japonais 運転免許, unten menkyo.

Il faut se présenter au bureau des permis de conduire avec les documents suivant :

  • le permis de conduire d’origine et la traduction certifiée
  • un certificat de résidence juminhyo, délivré par la mairie
  • le passeport
  • deux photo d’identité format 3 cm x 2,4 cm (possible de les faire sur place)
  • frais : de 4500 à 8000 yens en fonction du type de permis

Un examen de la vue et de l’ouïe sera effectué sur place lors de la conversion des permis.

Il faut compter environ une demi journée pour procéder à la conversion, et se présenter le matin. Nous vous conseillons de vous rendre au bureau des permis de conduire de Koto. La procédure est généralement plus rapide car ce bureau est moins fréquenté.

logement à tokyo, vivre a tokyo

Astuce : Tokyo Immo vous assiste pour toutes les démarches administratives suivantes :

– ouverture d’un compte bancaire
– ouverture d’un contrat mobile ou Internet
– enregistrement de votre tampon à la mairie
– justificatif d’adresse
– carte my number
– acte d’état civil
– permis de conduire
– assurance gratuite pour les enfants (de 3 à 15 ans)

La validité du permis japonais

Le permis de conduire japonais est valable de 2 à 3 ans  à compter de la date d’anniversaire du titulaire du permis (et non pas de la date d’émission du permis) lors de la première émission. Puis, 3 ans à chaque renouvellement. Un conducteur titulaire depuis plus de 8 ans, n’ayant commis aucune infraction ou accident depuis 3 ans pourra obtenir un permis valable 5 ans lors du renouvellement.

Pour renouveler le permis japonais, il faut se rendre au Bureau des Permis indiqué sur la convocation que vous recevrez, présenter le permis, la carte de résident, une photo d’identité et la lettre de convocation. Les frais sont équivalent. Si vous attendez plus de 6 mois pour faire renouveler votre permis vous devrez recommencer la procédure depuis le début.

Nous fournissons ces informations à titre de renseignement, l’administration japonaise peut modifier la procédure à effectuer.

CD

Laisser un commentaire