Les Handkerchiefs, ou mouchoirs japonais, de la maison Nakanishi

handkerchief, mouchoir japonais, cadeau, vivre a tokyo, visiter tokyo

Connaissez vous les mouchoirs japonais ou “Handkerchief” ? Ce sont des mouchoirs en tissu que les japonais ont importé d’Allemagne au début de l’ère Meiji. J’ai eu la chance de rencontrer le propriétaire de la maison Nakanishi. L’histoire de cette entreprise m’a beaucoup impressionnée.

Une histoire familiale

handkerchief, mouchoir japonais, cadeau, vivre a tokyo, visiter tokyo

Mr Nakanishi a commencé par nous exposer l’histoire de cet artisanat de luxe. Tout a commencé il y a 5 générations quand son aïeul a ouvert un magasin de produits occidentaux à Nihombashi Ningyocho district. A l’époque Edo ce quartier était un quartier commerçant. Les mouchoirs japonais ou Handkerchief ont très vite eu du succès car le Japon a la culture du tissu : kimono, furoshiki…

A lire également : Où trouver des furoshiki à Tokyo ? Notre liste de magasins d’artisanat japonais

Son grand père a ensuite réalisé un voyage en Europe et a ramené plus de 3000 exemplaires différents de mouchoirs.

En 2003, la première boutique “CLASSICS The Small Luxury” a ouvert ses portes. “La boutique  est plutôt l’affaire des femmes dans notre entreprise. A l’ouverture, celle-ci était tenue par mes deux soeurs” explique Mr Nakanishi.

handkerchief, mouchoir japonais, cadeau, vivre a tokyo, visiter tokyo
La boutique de Roppongi © Vivre à Tokyo

Pour faire face à la demande croissante des clients japonais et des visiteurs, une nouvelle boutique a ouvert ses portes à Nihombashi dans le bâtiment COREDO MUROMACHI TERRACE.

Certains produits sont également disponibles dans les grands magasins de Tokyo.

Le challenge aujourd’hui ? “Nous ouvrir de plus en plus au marché occidental en utilisant des motifs qui rappellent le Japon” répond Mr Nakanishi.

La technique

img_7231
img_7226
mouchoir-1
exemple-de-broderie

L’usine de fabrication est aujourd’hui installée à Yokohama. Mais l’entreprise fait également appel aux compétences des couturiers de Aomori pour la couture, une compétence acquise dans le temps avec les filets de pêche.

La technique principale consiste à venir apposer la couleur par panneau, comme cela se faisait pour les estampes. L’entreprise a également développé une gamme brodée en faisant appel à des brodeurs vietnamiens et indiens qui se transmettent leur savoir-faire de génération en génération.

D’autres produits sont importés comme par exemple les délicats mouchoirs de SWATO.

Les boutiques à Tokyo

mouchoir-3
lettre
vivre-a-tokyo-mouchoir
img_3780

Si vous êtes à la recherche d’un joli cadeau personnalisé ( mariage, naissance, anniversaire…) et écodurable, faites un tour dans l’une des 4 boutiques de Tokyo.

Le principe :

Après avoir choisi votre tissu et son motif, vous pourrez faire broder une signature personnalisée. Les tarifs dépendent de votre choix de tissus (à partir de 2000 yens) et du nombre de lettres de vos gravures . Vous pourrez  choisir le style des lettres et la couleur du fil.

De notre côté nous avons beaucoup aimé les handkerchief en coton des îles, ceux qui avaient des motifs géométriques et ceux qui ont un petit animal ” accroché” au pli.

Le saviez vous ? l’histoire familiale raconte qu’il est conseillé d’avoir 3 mouchoirs sur soi : un pour les mains, un pour les repas et un si on croise quelqu’un qui est triste !

Bonne découverte !

HM

Ne manquez rien de nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire