Tokyo : Comment lire une adresse japonaise ?

lire une adresse japonaise et se situer dans Tokyo ©VivreàTokyo.com

Le système d’écriture d’une adresse japonaise est basé sur des zones géographiques, plutôt que sur l’emplacement exact d’une rue, d’un bâtiment, ou d’une maison, à l’inverse de nombreux pays occidentaux.

En réalité, excepté pour Kyoto et Sapporo, une adresse japonaise ne mentionnera même pas le nom d’une rue.

Lorsqu’elles sont écrites en japonais, les adresses sont sous forme d’entonnoir, c’est-à-dire de la zone géographique la plus large à la plus spécifique. Cette règle s’inverse lorsqu’on écrit en romaji.

Nous prendrons comme exemple l’adresse de l’ambassade de France

Une adresse japonaise s’écrira : 〒106-8514 東京都, 港区,南麻布, 4−11−44

Et en romaji (caractères romains) : 4-11-44, Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514

Astuce : Grâce à notre carte, repérez vous facilement dans Tokyo. L’application est maintenant disponible avec la carte téléchargeable et utilisable hors connexion.

Le Code Postal

La première partie de l’adresse correspond au code postal. Le symbole 〒 signifie “code postal”. Au Japon, le code postal se compose ainsi : XXX-XXXX (3 chiffres un tiret 4 chiffres).

La Préfecture

Ensuite vient la municipalité. Il existe 47 possibilités, soit les 47 préfectures du Japon. Plus simplement cela représente 5 combinaisons :

  • Le nom de la préfecture (autre que Tokyo, Osaka, Kyoto or Hokkaido) suivi du kanji   -県 ken. Par exemple 茨城 : Ibarakiken ou  préfecture de Ibaraki.
  • Tokyo-To 東京都  En tant que capital, Tokyo possède le suffixe -To 都, qui signifie métropole.
  • Osaka-Fu 大坂府 Osaka possède le suffixe -Fu 府, qui signifie “préfecture urbaine”.
  • Kyoto-Fu 京都府 Kyoto possède également le suffixe -Fu 府, qui signifie “préfecture urbaine”.
  • Hokkaido 北海道 Hokkaido est une préfecture mais est désignée par -Do 道, qui signifie “circuit”.

En japonais, lorsqu’on fait référence aux 43 préfectures (-ken), la métropole de Tokyo, Osaka, Kyoto, et Hokkaido on parle de To-Do-Fu-Ken 都道府県 .

Dans l’adresse exemple :

〒106-8514 東京都, 港区,南麻布, 4−11−44 , soit Tokyo-To 東京都

La Municipalité

La division suivante est la municipalité. En règle générale, il y a trois possibilités :

  • [Nom] -Shi 市. Shi signifie ville. Cette désignation est attribué à des villes atteignant un nombre suffisamment élevé d’habitants. Par exemple, Sapporo, Chiba, Yokohama, Kobe, ou Hiroshima. Tokyo-to comprend 26 -shi dans ses frontières administratives comme, Chōfu ou Hachiōji.
  • [Nom] -Ku 区. Ku signifie circonscription ou arrondissement. Cette appellation est donné au sub-division de grandes villes qui ont un nombre d’habitants comparable à une ville. Pour des raisons administratives, les 23 arrondissements de Tokyo ne sont pas seulement appelés arrondissement  ou -ku 区 en japonais, mais arrondissement spéciaux 特別区.  Pourtant à l’usage on fait uniquement référence à l’arrondissement.
  • [Nom] – Gun 郡. Gun signifie comté. Cette appellation est donnée à une zone géographique qui ne contient pas suffisamment d’habitant pour être appelée -shi ou ville. Ce sont essentiellement des zones rurales.

Dans l’adresse exemple :

〒106-8514 東京都, 港区,南麻布, 4−11−44, soit Minato-ku 港区

Machi ou Cho 町 ou Son

Après le municipalité, certaines adresses sont divisées en bourgs machi ou cho, 町,  ou parfois en villages son, 村. Cependant une adresse japonaise ne contient pas forcément ce type de découpage.

Quartier Chome 丁目 et Bloc Banchi 番地

Une adresse japonaise contient enfin :

  • un quartier Chome,丁目 indiqué par un nom et un numéro (à prononcer Tchome)
  • un bloc Banchi, 番地 indiqué par un numéro
  • et le numéro du bâtiment Go, 号

Ces trois désignations sont séparées par un tiret prononcé à l’oral “no” en japonais.

Dans l’adresse exemple :

〒106-8514 東京都, 港区,南麻布, 4−11−44, soit 南麻布, 4−11−44, qu’on lira Minami-Azabu, yontchome-no-ju itchi-no-yonju yon.

Les tirets viennent la plupart du temps remplacer les kanji de chome, banchi, et go pour plus de lisibilité.

Numéro de l’appartement

Si l’adresse  contient également le numéro de l’appartement, il peut être indiqué par un tiret à la suite du numéro du bâtiment ou bien d’un signe dièse # puis le numéro de l’appartement.

Déchiffrer une plaque d’indications 街区表示板 gaiku-hyojiban

Plaque d'indication pour lire une adresse japonaise et se situer dans Tokyo ©VivreàTokyo.com
Plaque d’indication pour se situer dans Tokyo ©VivreàTokyo.com

Dans les plus grandes villes, vous pourrez voir des plaques d’indications en métal, fixées sur des bâtiments ou des poteaux. Ces plaques indiquent dans quel arrondissement ou ku 区, quel quartier chome 丁目 et quel bloc banchi vous êtes. Certaines sont même traduites en romaji.

Sur la plaque d’indications en photo, nous nous trouvons donc à Tokyo-To, dans l’arrondissement de Shibuya-ku 渋谷区, dans le quartier de Yoyogi 代々木, 1 chome itchome 一丁目 , dans le bloc banchi 7.

CD

Laisser un commentaire