Admirer les Higanbana, fleurs rouges de l’équinoxe d’automne, au parc Kinchakuda

Parc Kinchakuda, Saitama
Parc Kinchakuda ©Vivre à Tokyo

Il existe beaucoup de fleurs merveilleuses au Japon. Fin septembre, ce sont les Higanbana qui ponctuent de touches rouges les chemins des campagnes japonaises. Et si vous voulez les admirer par millions, c’est au parc Kinchakuda dans la préfecture de Saitama qu’il faut vous rendre. Des tapis rouges impressionnants, des fleurs d’une délicatesse folle sont à admirer pendant le festival qui leur est dédié.

Higanbana 彼岸花  : fleur de l’équinoxe

Kinchakuda parc Saitama
Higanbana au parc Kinchakuda ©Vivre à Tokyo

Cette fleur a de très nombreux noms (on l’appelle d’ailleurs parfois fleur aux 600 noms). Vous la verrez nommée Lycoris rouge, Amaryllis du Japon, Lis araignée (pour sa forme caractéristique). Elle est aussi parfois appelée Fleur de l’au-delà. On la trouve en effet souvent dans ou près des cimetières (on dit même qu’elle est très présente sur les chemins qui mènent aux Enfers, vers la réincarnation). Son bulbe est toxique, ce qui lui permet de repousser certains rongeurs. Mais bien sûr, n’offrez jamais un bouquet de ces fleurs, sauf si vous souhaitez la mort de la personne !

Ce n’est donc pas la fleur la plus « joyeuse », mais pouvoir l’observer en quantité impressionnante dans le parc Kinchakuda est une expérience vraiment unique que nous vous conseillons vivement si vous êtes au Japon fin septembre !

Le Parc Kinchakuda : immensité rouge dans la boucle d’une rivière

plan du parc Kinchakuda, Saitama
plan disponible sur le site internet du parc

Le parc est vraiment un site unique pour admirer les higanbana. SItué dans la boucle d’une belle rivière (où vous pourrez tremper les pieds si les températures sont encore chaudes), il offre d’immenses tapis fleuris parcourus par des allées où la foule chemine paisiblement.

Le parc étant très vaste, la circulation est fluide même quand il y a beaucoup de monde (ce qui est le cas particulièrement le week-end).

Le festival se tient généralement de la mi-septembre au début octobre (les dates peuvent bouger chaque année donc renseignez-vous avant de vous y rendre sur le site internet dédié). L’entrée est alors payante (500 yens par personne en 2022, plus 500 yens de parking si vous venez en voiture, mais préparez-vous alors à faire la queue, surtout le week-end !).

Kinchakuda Parc, Saitama
Zone de restauration dans le parc ©Vivre à Tokyo

Au milieu du parc, une zone de restauration avec plein de petits stands vous permettra de boire et manger avant de reprendre votre promenade. Boissons, glaces, onigiri, takoyaki et autres nourritures que l’on trouve classiquement dans les Matsuri.

Kinchakuda parc, Saitama
La rivière et les fleurs ©Vivre à Tokyo

La rivière et les arbres offrent une fraîcheur bienvenue quand le début d’automne est encore chaud. Et les jeux d’ombre et de lumière permettent de prendre de belles photos.

Kinchakuda parc, Saitama
Les cosmos commencent à fleurir ©Vivre à Tokyo

Il y a également une zone dans laquelle commencent à fleurir les cosmos, et beaucoup de verdure si vous venez en famille et que les enfants ont envie de courir !

Knchakuda parc, Saitama
cheminer tranquillement ©Vivre à Tokyo

Les zones fleuries sont clairement délimitées par des cordes basses, les fleurs sont à la fois protégées et accessibles en se plaçant juste au bord. Chacun s’arrête et prend des photos à son rythme, il y a tellement de fleurs que tout le monde trouve son bonheur. Vous croiserez probablement des chiens qui prennent la pause, des parents avec leurs enfants, des personnes en costumes colorés … L’ambiance est très sympa et vous passerez une bonne journée !

Le site est facilement accessible en train grâce à la petite gare de Koma sur la Seibu Chichibu Line. Un petit train, une gare dans la campagne, et dès votre arrivée des panneaux fleuris qui vous indiquent que vous êtes au bon endroit ! Le chemin est ensuite très bien indiqué et tout le long de celui-ci vous trouverez des petits stands d’habitants vous proposant des fruits, légumes, dangos et autres riz à la châtaigne et même petits accessoires textiles.

Reportage photo

Pour conclure, nous vous offrons quelques photos faites lors de notre visite fin septembre 2022. Nous espérons que vous nous partagerez les vôtres bientôt !

Kinchakuda parc, Saitama
©Vivre à Tokyo
Kinchakuda parc, Saitama
©Vivre à Tokyo
Kinchakuda parc, Saitama
©Vivre à Tokyo
Kinchakuda parc, Saitama
©Vivre à Tokyo
Kinchakuda parc, Saitama
©Vivre à Tokyo
Kinchakuda parc, Saitama
©Vivre à Tokyo

AM.

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Astuce: Commandez votre pocket wifi

Laisser un commentaire