Venir au Japon avec un Visa Etudiant

tokyo, visa etudiant, vivre a tokyo, japoanis a tokyo, francais a tokyo

Le visa étudiant est un visa qui peut être utilisé si vous venez au Japon dans le cadre de vos études ou si vous souhaitez venir au Japon et que vous  n’êtes pas éligible à un PVT ou à un VIE. Dans ce cas-la, vous prenez l’engagement de prendre des cours de japonais régulièrement dans une école. 

Conseils pour bien choisir son école

Toutes les écoles de japonais ne sponsorisent pas les visas donc avant toutes choses il faut commencer par choisir l’école qui vous convient. Des écoles sont présentes partout au Japon donc vous pourrez prendre en compte plusieurs paramètres : la ville, la qualité de vie ( en fonction du quartier) et les coûts des loyers pour choisir dans quelle ville / region vous souhaitez vous établir.

Astuce : ” Je vous conseille de choisir une école reconnue pour la qualité de son enseignement, ce qui vous permettra de progresser rapidement. Je vous conseille également de choisir une école où il y a peu d’occidentaux pour éviter de parler anglais. J’ai moi même choisi Akamonkai à Tokyo ” explique Hélène Queguiner, arrivée au Japon il y a un an  et fondatrice du podcast ” voyageur de demain“. 

L’ambiance dans les écoles est tout de même particulière :  beaucoup d’étudiants asiatiques plus jeunes viennent étudier le japonais dans le but d’obtenir le niveau JLPT N2 ou N1 pour poursuivre leurs études dans une université japonaise ou bien trouver un emploi dans une entreprise japonaise. L’enseignement dans ce type d’école est alors très scolaire.

L’avantage c’est si vous vous prenez au jeu, cette méthode permet de progresser rapidement. Les cours sont souvent très orientés vers l’écrit donc n’hésitez pas à participer aux clubs de conversation de l’école ou bien à faire des rencontres en dehors de l’école pour pratiquer votre japonais à l’oral.

A lire également :

Les démarches d’inscription et d’obtention du visa étudiant

Des organismes comme Gogonihongo peuvent vous aider à choisir votre école en fonction de vos besoins et à faire les démarches d’inscription. Il est aussi possible de faire les démarches directement auprès de l’école.

Attention  : il faut s’y prendre bien en avance entre 5 mois et un an en avance

Une fois votre dossier accepté par l’école, il va vous falloir attendre de recevoir votre COE qui va vous être envoyé par la poste ou bien qui sera à retirer auprès de votre école un mois avant le début des cours. C’est ce sésame qui va vous permettre ensuite d’obtenir le visa étudiant.

Pour transformer le COE en visa étudiant, il faut  se rendre à l’ambassade du Japon pour faire le visa. Si vous êtes déjà au Japon avec un visa touriste par exemple, il va vous falloir sortir du pays et vous rendre à une ambassade du Japon dans un autre pays pour faire les démarches. Beaucoup de personnes se rendent alors en Corée pour ces démarches (prévoir une semaine pour être tranquille). Une fois votre visa en poche, vous êtes près à commencer les cours dans votre école !

Une fois sur place, n’oubliez pas de vous enregistrer dans la mairie de votre ville ou arrondissement. 

Pour aller plus loin :

Commandez dès maintenant votre carte sim chez Sakura Mobile !

La scolarité

Les livres de préparation au JLPT, expatriation à Tokyo, visa etudiant, vivre a tokyo, vie a tokyo
Les livres de préparation au JLPT © Vivre à Tokyo

Une fois à l’école, il est très important d’être assidu et de ne pas manquer les cours.  ” Les absences sont suivies de près et si vous manquez trop de cours, vous risquez d’être signalé auprès de l’immigration. ” explique Hélène 

Cela pourrait ensuite vous poser problème lors de futures démarches de visa.

Sortie du territoire

Il faudra prévenir l’école si vous sortez du territoire temporairement (ou définitivement). Il faut également faire attention à remplir correctement le questionnaire de sortie de territoire et ne pas indiquer une sortie définitive si ce n’est pas le cas car cela peut annuler votre visa.

Fin du visa étudiant 

Quand vous décidez d’arrêter votre école, votre visa est encore valide 3 mois à compter de la date de votre dernier jour de cours. “Même si les écoles encouragent généralement les étudiants à ne pas rester plus d’un mois (c’est la première information que l’on vous donnera), légalement votre visa est encore valide 3 mois” complète Hélène

Vous pouvez alors profiter de ce temps là pour découvrir le pays en toute liberté ou passer des entretiens pour trouver un emploi et obtenir un visa travail si vous souhaitez rester.

Attention à ne pas rester plus longtemps que votre visa ne le permet car cela vous poserait problème pour de futurs séjours au Japon.

Travailler à Tokyo avec le visa étudiant au Japon

Avec le visa étudiant, il est possible de travailler au Japon jusqu’à 28 heures par semaine. Il est aussi possible, si votre travail le permet, de poursuivre votre activité professionnelle à distance en étant déclaré en France par exemple du moment que cela n’affecte pas votre assiduité à l’école. 

A lire également :

Bon à savoir :

Le statut étudiant vous donne parfois droit à des réductions lors d’activités culturelles.

Vous aurez à payer la sécurité sociale japonaise qui vous donne accès aux soins publics au Japon.

HM&Hélène Quequigner

Nouveau : Téléchargez notre carte de Tokyo disponible hors connexion.

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire