Olèna et la musique à Tokyo

olena, tokyo, vivre a tokyo, francais a tokyo

Nous avons rencontré Olèna quelques jours avant un week-end chargé en musique : participation au Shibuya Showcase Fest et à la semaine du goût de l’Institut Français de Tokyo. L’occasion pour nous de revenir sur sa découverte du monde musical au Japon.

Pourquoi Tokyo ?

En 2015, je me suis dit qu’il fallait que je réalise ce rêve : venir en vacances au Japon. J’ai donc laissé derrière moi, l’Islande où j’habitais à l’époque et j’ai débarqué pour quelques semaines au Japon. Après avoir pris quelques contacts sur place, j’ai pu jouer dans 7 concerts, à Nagoya, Kyoto et Tokyo. C’est comme cela que j’ai pu élargir le nombre de mes fans.

Certains d’entre eux étaient venus assister au festival musical “Iceland airwaves” et avaient assisté à mes représentations donc suivaient mon évolution . Ensuite, j’ai effectué deux autres voyages en 2016 et en 2017. En 2017, j’ai assisté au Fuji Rock Festival et c’était grandiose. Je me suis dit: ” il faut que je revienne et que je travaille  au Japon”.

Depuis avril 2018, je suis donc installée à Tokyo avec un Visa Etudiant et j’apprends le japonais tout en jouant et en participant à des gigs.

Votre public est plutôt japonais ou français ?

Mon public est essentiellement japonais et j’ai un groupe de fidèle qui me suivent. L’information au Japon circule sur Twitter et sur Line : vous indiquez dans quelles salles vous allez jouer.

rencontre olena, tokyo, vivre a tokyo, français a tokyo
Au Verve Coffee Roaster Omotesando © Vivre à Tokyo

Qu’est ce qui est différent entre le public japonais et le public français ?

Pour moi, le public japonais est plus réceptif à votre spectacle et moins critique. En Europe, le public attend une prestation et met donc un peu plus la pression. Les japonais apprécient de communiquer avec le chanteur, ils attendent souvent une petite histoire.

Y-a-t-il une anecdote à partager avec nos lecteurs ?

Un soir après un concert, un spectateur m’a dit : depuis que je vous écoute, ma vie a changé. Cela m’a beaucoup touchée !

Et la suite ?

Aujourd’hui, je suis au milieu de mon année avec un visa d’étudiant. C’est un peu frustrant car j’aimerais me projeter plus loin.  Il faut que je trouve une solution pour rester plus longtemps.

Ma frustration vient aussi du fait que je passe beaucoup de temps à apprendre le japonais. C’est difficile mais je m’accroche.

Cela tombe d’ailleurs très bien car la semaine prochaine les concerts sont juste après un examen important.

Côté musical, quels conseils pour nos lecteurs ?

Voici quelques artistes musicaux japonais que j’apprécie Wednesday CampanellaDé Dé Mouse Serph (N-qia ), Ryūichi Sakamoto JIRiLittle Moa.

Et pour terminer, quelques adresses préférées à Tokyo  ?

verve coffee roaster, omotesando, français à tokyo, vivre a tokyo
Dans une ruelle calme, le Verve Coffee Roaster à Omotesando © Vivre à Tokyo

Tout d’abord, j’aime ce café (Verve Coffee roaster à Omotesando) car il est très cosy et le café y est très bon . Dans le quartier toujours, Pompompurin Café, qui est entièrement décoré sur le thème, c’est une expérience Kawaï ! A Tokyo, il y a énormément de découvertes à faire en dehors des axes touristiques : des petits temples, des jardins magnifiques, des terrasses bien situées…

Ensuite quand ma sœur est venue, nous sommes allées au parc d’attraction Sanrio Puroland. Directement connecté à notre enfance et aux animés que nous regardions, c’est un parc d’attraction pour petits enfants dans la ville de Tama (Tama Center station).

Comme type de plat, j’adore les Yakiniku. Essayez de vous perdre pour atterrir dans un Izakaya et faire connaissance avec la vie sociale nippone. De manière générale je dirai : tentez l’aventure !

L’agenda des concerts d’Oléna à Tokyo :

28/9 – Shibuya Showcase Fest au Club Malcom

29/9 – Institut Français du Japon à l’occasion de la journée du goût

4/10 – Heaven’s Door

27/10 – Kakurane

Compte Facebook : Musicolena

Compte Twitter : Musicolena

HM

Laisser un commentaire