Kyoto : le sud-est à pied, du temple Shôrin-ji au sanctuaire Fushimi Inari

 

Nous poursuivons notre exploration à pied de Kyoto par le sud-est, à la découverte des classiques mais aussi de trésors moins connus. A vos chaussures, c’est parti !

Le temple Shôrin-ji, petit mais très joli

Ce temple est la première escale que vous pouvez faire à partir de la gare de Tôfuku-ji. C’est un endroit très beau, plein de détails charmants … tout pour faire de belles photos à mettre sur les réseaux. Vous découvrirez ainsi le Hanachozu, la fontaine pour les ablutions dont l’eau est couverte de fleurs fraîches et autres végétaux qui changent au fil des saisons. On trouve également une vasque remplie de billes en verre coloré et d’eau, dont la pierre est couverte de mousse.

magnifique composition florale dans la fontaine à ablutions du Shôrin-ji, Kyoto
Magnifique composition florale du Shôrin-ji ©Vivre à Tokyo

Dans le petit jardin très bien entretenu, différentes petites statues de personnages étranges, d’animaux se sont installées sur la mousse. Une pierre recueille même les petites pièces de monnaie et les voeux des visiteurs.

Vous trouverez de très beaux goshuin pour votre carnet, des omikuji dans des petites grenouilles en céramique.

Les couleurs sont très belles à l’automne, et des ombrelles traditionnelles colorées permettent de belles mises en scène.

Le célèbre Tôfuku-ji et ses superbes jardins

Direction ensuite le grand complexe du Tôfuku-ji avec ses multiples grands bâtiments imposants et surtout ces nombreux jardins aux styles divers.

Vous apprécierez :

  • ses grandes allées dont certaines couvertes de belles structures en bois
Tôfukuji Kyoto
Allées couvertes ©Vivre à Tokyo
  • ses nombreux érables qui le rendent encore plus beau à l’automne
Tôfukuji, Kyoto
Cheminement sous les érables ©Vivre à Tokyo
  • le jardin sec qui invite à la méditation (on peut se poser tranquillement sur le sol en bois qui le surplombe et rester longtemps à admirer, à méditer)
jardin sec du Tôfukuji, Kyoto
Le beau jardin sec ©Vivre à Tokyo
  • les dalles de mousses et de pierres qui forment un superbe damier
pierres et mousses au Tôfukuji, Kyoto
Damier pierres et mousses ©Vivre à Tokyo
  • le jardin aux buissons taillés en boules, ravissant
Tôfukuji, Kyoto
Petit jardin sur les hauteurs ©Vivre à Tokyo

Le temple Komyô-in, un trésor à découvrir !

Le chemin qui longe le Tôfuku-ji est très large et très agréable avec ses grands arbres. Peut-être croiserez-vous quelques élèves en uniforme se rendant à leur école en vélo ou à pied.

Et si vous poursuivez le chemin vers le sud, vous tomberez sur un merveilleux petit temple.

Le Komyô-in est un écrin au sublime jardin et aux bâtiments recelant de superbes salles en tatami et peintures traditionnelles sumi-e ! On chemine dans différents petits bâtiments en chaussettes pour ne pas abîmer les tatamis.

Komyô-in, Kyoto
La vue est superbe où que l’on soit ©Vivre à Tokyo

Le spectacle est partout : sur les murs avec les peintures mais aussi les fenêtres aux différentes formes géométriques, dans les salles où se trouvent meubles et objets de toute beauté, et bien sûr avec le jardin dont chaque point de vue, chaque bâtiment permet d’apprécier une perspective différente.

En allant dans le bâtiment du fond, on peut même l’apprécier d’un peu plus haut.

C’est un lieu hors du temps, très apaisant !

En continuant la marche vers le sud à flanc de colline, vous arriverez rapidement dans le grand complexe du sanctuaire Fushimi Inari Taisha. Les torii et autres bâtiments rouges vous sauteront aux yeux !

Inari Saryo pour une pause sucrée

Mais peut-être serez-vous un peu fatigué par cette marche et ces différentes visites. Vous pouvez alors vous poser pour reprendre des forces au salon de thé Inari Saryo.

Thé, parfait glace au matcha, kakigori, vous aurez l’embarras du choix pour une pause à l’intérieur ou en terrasse donnant sur un petit plan d’eau.

kakigori au Inari Saryo
délicieux kakigori ©Vivre à Tokyo

En été, nous vous conseillons le délicieux kakigori au matcha !

Cheminer sous les torii au Fushimi Inari Taisha

Le classique à faire dans ce quartier est bien sûr le sanctuaire Fushimi Inari Taisha et ses centaines de torii qui forment des couloirs impressionnants !

les torii du Fushimi Inari Taisha, Kyoto
personne sous les torii ! ©Vivre à Tokyo

La foule a disparu temporairement, et c’est une sensation étrange de cheminer presque seul …

Le circuit peut vous emmener très loin et haut si vous êtes motivé (et il y a de moins en moins de monde plus vous vous éloignez !).

Sanctuaire Fushimi Inari Taisha, Kyoto
Le beau bâtiment à l’entrée ©Vivre à Tokyo

N’oubliez pas d’en rapporter un ema visage de renard ou torii rouge !

Un quartier très riche en superbes temples et sanctuaires … N’hésitez pas à nous laisser vos coups de coeur dans ce quartier en commentaire !

Pour aller plus loin à Kyoto : 

AM.

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Laisser un commentaire