Un week-end de trois jours en automne dans la région de Sapporo et Chitose

sapporo, lac shikotsu, visiter le japon
Vue d'automne au lac Shikotsu © Vivre à Tokyo

Si vous aimez les grands espaces, la région d’Hokkaido vous comblera. A seulement une demi heure de l’aéroport de Chitose, la nature a repris ses droits. Sur un week end de trois jours, vous pouvez également prévoir de faire un stop dans la ville de Sapporo, une ville qui ressemble à une ville européenne avec des noms de rue et des trottoirs.

Le lac Shikotsu-ko

sapporo, lac shikotsu, visiter le japon
Coucher de soleil au lac Shikotsu © Vivre à Tokyo

C’est le premier lac que l’on rencontre quand on entre dans le parc national de Shikotsu-Toya. Le périmètre est de ce grand lac comparable à la ligne Yamanote de Tokyo.

Le village au bord du lac est très agréable avec un parc, un sentier d’observation des oiseaux, des locations de pédalos et le départ d’un bateau au fond transparent. Vous trouverez des petites échoppes pour déjeuner, cependant il n’ y a pas de supérettes.

Astuce : prendre un dessert chez Mizo no uta, Patissier Lab.

Lors de notre passage en automne, les couleurs des feuilles étaient magnifiques.

Pour les randonneurs, n’hésitez pas à faire un tour à l’office du tourisme. Plusieurs randonnées sont possibles dans les montagnes autour du lac. Nous avons opté pour l’ascension du Tarumae-zan. Après avoir garé la voiture à la 7ème station, le sentier bien marqué mène au bord du cratère en une petite heure. Le dépaysement est garanti. Il est possible de faire le tour du cratère (compter deux heures).

sapporo, lac shikotsu, visiter le japon
Randonnée au Volcan Tarumae © Vivre à Tokyo

Où loger ?

Si vous aimez le calme, le ryokan Marukoma est idéalement placé au bord du lac. Les bains accessibles à la journée valent le détour.

L’été, si vous optez pour du camping, le Bifue campsite est situé au bord du lac  1000¥ la nuit) et le personnel est très serviable.

A lire également :

Le lac Toya-ko

sapporo, lac toya, visiter le japon
Vue du lac Toya © Vivre à Tokyo

Situé à une heure et demi en voiture du lac Shikotsu-ko,  le lac Toya est un peu plus aménagé que le lac Shikotsu et également magnifique en automne. Le volcan Usuzan est accessible en téléphérique. Pour en savoir plus sur l’activité volcanique, rendez vous au musée des Volcans. Un bateau permet de rejoindre l’île centrale du lac.

Astuce : pour profiter pleinement de la nature du site, nous avions opté pour une promenade en cheval.

Où loger ?

La petite ville comporte plusieurs hôtels au bord du lac. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Noboribetsu Onsen

Amateurs de onsen, cette étape est pour vous. Les bains variés des hôtels sont disponibles aux visiteurs.

Où loger ?

La petite vile comporte plusieurs hôtels. Pour en savoir plus, cliquez ici.

A voir également sur le chemin de Sapporo

Le musée pour la promotion de la culture aïnouele musée d’Hokkaido  ou le grand Boudha de Tadao dans le cimetière peuvent constituer des étapes avant de rejoindre Sapporo ou Otaru.

Sapporo

sapporo-1
sapporo-3
sapporo-2
sapporo-4-neige

La ville de Sapporo constitue une étape agréable. Le centre ville est accessible à pied et comporte plusieurs visites intéressantes. Nous avons bien aimé découvrir dans le musée de la bière (Sapporo Beer Museum) qui présente de manière pédagogique l’histoire récente du territoire et le développement de l’agriculture avec l’aide de conseillers américains au début du XXème siècle.

Astuce : Restez dîner au Sapporo Beer Garden et dégustez de l’agneau local.

Pour du shopping, inutile de s’éloigner trop de la gare car elle est entourée de grands magasins où se sont regroupés les grandes marques ( Tokyu Hands, Uniqlo, Loft…).

Par beau temps, montez en haut de Tour de télévision pour admirer la ville et ses environs.

Où loger ?

La ville de Sapporo compte de nombreux hôtels. Nous avons testé l’hôtel My Stays Sapporo Aspen très central et à côté de la gare. Les enfants ont apprécié le buffet du matin.

Otaru

La ville d’Otaru constitue une étape au bord de la mer assez prisée par les japonais. La petite balade en bâteau sur le canal permet d’avoir un aperçu de l’histoire du port.

Astuce: Pour déjeuner, optez pour les petits restaurants des ruelles Denuki-koji.

Se déplacer dans la région

Le plus facile est de louer une voiture à l’aéroport mais il est également possible de se déplacer en bus.

A lire également :

HM

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Téléchargez tous nos guides :

Laisser un commentaire