De Tokyo Safari au magazine Gokan

vivre a tokyo, gokan mag

Les visites organisées par David Michaud, photographe et auteur parcourant le Japon depuis 2002, sont connues pour être originales, organisées en fonction du souhait des visiteurs, de la saison et de la connaissance terrain de l’équipe de Tokyo Safari.

Alors que la crise du COVID pointait son nez, David avait déjà eu l’idée de se lancer dans la production de magazines qui permettraient de mettre en avant les compétences photos de l’équipe et de faire découvrir une région, une ville, un savoir-faire, des spécialités culinaires… 

N’accompagnant plus du tout de visiteurs suite à la fermeture des frontières, David et son équipe ayant soif de partage et d’aventures, ont décidé de lancer le magazine GOKAN.

Le magazine GOKAN

vivre a tokyo, gokan mag
© GOKAN MAG

Les trois premiers magazines présentent chacun une région, d’abord Izumo, puis Ehime et enfin Fukushima.

Grâce à notre code VAT2021, bénéficier de 20% de réduction !

Pour chaque région, le magazine met en avant les sites, les activités et des acteurs locaux grâce à de magnifiques photos et des explications détaillées. On accompagne l’équipe lors de la visite ! 

Ainsi dans le magazine à propos de Fukushima, on découvre par exemple le village historique Oushi Juku, l’artisan Seiichiro Suzuki et son atelier de laque et des spécialités locales comme les Negi Soba. Plus loin, Laetitia Hébert a l’occasion de présenter les kokeshi locales reconnaissables à leurs lignes si particulières.

Un QRcode renvoie vers des éléments supplémentaires disponibles : informations pratiques, photos, vidéos …

Certains volumes comportent des illustrations du Studio Bon, d’autres de Morgane Boulier à qui nous avons pu poser quelques questions

Morgane, le dessin de la page 32/33 du magazine de Fukushima est magnifique. Il représente bien votre travail. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Merci beaucoup ! Et bien je travaille aujourd’hui essentiellement à l’encre japonaise (encre « sumi » noire, et aquarelles japonaises), dans un style inspiré du sumi-e.
Le sumi-e 墨絵 (peinture à l’encre) est un style de peinture japonais, ainsi qu’une philosophie, que j’étudie au Japon depuis 2016 auprès de mon sensei. Cet apprentissage a énormément influencé mon univers graphique, « l’épurant » de plus en plus. Je dis « aujourd’hui » car avant ces quelques années de vie japonaise, je travaillais dans le dessin animé, dans un style plus enfantin, plus « chargé », et peut-être un peu moins poétique…?
Le Japon et sa délicatesse m’inspirent beaucoup, et c’est toujours un plaisir de mettre mes pinceaux au service de jolis projets comme le GokanMag.

vivre a tokyo, gokan mag
Sumi-e© Morgane Boulier

Comment avez-vous croisé l’équipe Gokan à Tokyo ?

J’ai rencontré l’équipe Gokan suite à ma collaboration avec Angelo Di Genova, qui fait lui aussi partie de l’équipe, et avec qui j’ai eu le plaisir de travailler il y a quelque temps. Angelo m’a proposé fin 2019 d’illustrer son livre Quelque-chose du Japon (que je ne peux que vous conseiller si vous voulez apprendre plein de secrets sur la culture japonaise, ses arts, ses traditions, sa religion, sa gastronomie, son histoire …et une chose en entraînant une autre j’ai rencontré le reste de l’équipe !
C’est toujours chouette de travailler avec des êtres humains passionnés, qui en plus se trouvent être fort sympathiques.
Chaque nouvelle collaboration avec l’équipe Gokan est pour moi une nouvelle chance de laisser mes pinceaux illustrer le Japon que j’aime, celui qui est doux, poétique, délicat. Merci à eux pour leur foi en mon travail.

Retrouvez Morgane Boulier sur instagram et sur etsy.

Nouveau : participez à la campagne de financement du magazine GOKAN à propos de TOKYO : cliquez ici sans attendre !

magazine, vivre à tokyo
©GOKAN

Commander le magazine

Grâce à notre code VAT2021, bénéficier de 20% de réduction !

Pour commander le magazine de votre choix, cliquez ici !

Astuce : GOKAN est également disponible en librairie au Japon : Tsutaya Daikanyama, Nakameguro, mais aussi à Shibuya, Omeisha à IIdabashi, Maruzen Otemachi, Kinokunya à Shinjuku, à Yokohama et à celui de Umeda à Osaka.

Bonne découverte !

HM

Retrouvez toutes nos infos et bons plans en vous abonnant à la Newsletter de Vivre à Tokyo ou en nous suivant sur Facebook et Instagram.

Nouveau : Retrouvez toutes nos adresses préférées dans nos mini guides à télécharger :

Laisser un commentaire